Documents et informations

En attendant les secours

  • allongez le malade avec, si possible, un oreiller sous le tête
  • notez l'heure de survenue des premiers signes de l'AVC. Ce détail est important pour les traitements à venir
  • regroupez si possible les ordonances et les derniers examens de sand réalisés
  • ne faites pas boire, ni manger la personne
  • ne lui donnez aucun médicament oral ou injection même s'il s'agit d'un traitement habituel

 

Après un AVC ischémique, les patients ont souvent un traitement antiagrégant (aspirine, Kardegic©, Clopidogrel …) ou anticoagulant (Previscan©, sintrom©, Coumadine©, Pradaxa©, xareto©, eliquis©) qui ne doivent pas être interrompus sans l’avis d’un médecin. Il est recommandé de toujours avoir sur soi une carte indiquant le nom du traitement anticoagulant.